22 déc. 2012

A. P. N., Marc Revise.

A. P. N.,  
REVISE Marc.


Edition : Thot.
224 pages.
19€


Résumé :

Sam Verrice, journaliste ne sait pas dans quel enfer il s'engage quand il décide de partir en vacance avec sa fille. C'est armé d'un appareil photo que Sam découvre la Chine : ses hutongs traditionnels, sa majestueuse Cité impériale, ses innombrables portraits de Mao ou encore sa célèbre place Tian'anmen, noire de monde à toute heure du jour. C'est là que tout bascule, c'est là qu'il lâche la main de sa fille.
14-02-2012- 9h53, lit Sam sur la dernière photographie prise juste avant la disparition de sa fille. Exaspéré par l'incompétence des autorités, Sam va pirater une base de données très particulière, outil révolutionnaire exploité par la CIA : un catalogue colossal de toutes les photos numériques prises par les touristes de par le monde et tout simplement stockées sur des ordinateurs personnels...

Dans une enquête qui mêle humour et suspense, Sam va peu à peu comprendre comment la CIA surveille la planète à l'aide d'outils de plus en plus puissants, dans le but de protéger les démocrates, au risque de menacer nos libertés individuelles... Et il y a pire, ne serions-nous pas devenus complices, espions involontaires de la CIA ?

Mon avis :

Alors je viens à peine de finir ce livre et clairement : la mise en forme de cet ouvrage est vraiment une idée astucieuse et brillante ! Une mise en abîme très bien mise en place.
Nous allons donc suivre le déroulement des recherches pour retrouver Jessica saine et sauve. Sam, son père sera amené à réaliser et à inventer des choses que l'on ne penserait surement pas dans ce genre de situation mais voilà, il est journaliste et donc a des ressources et des savoirs que pas tout le monde a. Ce père a réellement un courage hors du commun, il réussi à avoir l'aide des Américains en leur inventant un mensonge qui aurait pu lui coûter beaucoup puis il ose concevoir tout ce qui peut arriver à sa fille, tout, même les choses les plus affreuses ! Tout cela pour essayer de la retrouver, il ne se leurre pas et va de l'avant quitte à se mettre en péril.
Chaque chapitre se déroule dans une ville : Paris, Bangkok, Beijing, Londres ... A chaque nouveau jour passé sans sa fille, nous avons la description exacte du jour et de l'heure à la seconde près telle une photographie ou un fichier informatique. Cela nous plonge d'avantage dans cette quête folle à la recherche de Jessica.
Pour les différents lieux où nous atterrissons - nous prenons souvent l'avion -, nous sommes mis dans l'ambiance par les repas que Sam prend, par les interlocuteurs de cet endroit mais aussi par l'odeur que l'on a grâce à la représentation écrite que nous en avons.
Il s'agit d'une réflexion sur la surveillance, la vidéo-surveillance, les nouvelles technologies. Comment être sûr que tout nos faits et gestes ne sont pas enregistrés quelque part, par un moyen aussi banal qu'un appareil photographique ou une webcam ?
Pour revenir à la mise en page .... vraiment il faut tout lire dans l'ordre que cela nous est annoncé mais surtout ne pas survoler les remerciements et l'épilogue ! Car ce sont effectivement des éléments essentiels voire les éléments à assimiler pour pouvoir, une fois terminée, savourer encore plus cette lecture. Cela nous permet de mieux comprendre non pas les détails du récit mais le récit dans sa globalité ! - je ne peux vous en dire plus sans vous dévoiler ce qui permet à ce livre d'être ce qu'il est : remarquable. 

Citations :

"- Encore ça ! Monsieur Verriec, ne soyez pas si candide, vous êtes plus intelligents que ça. Liberté, égalité, droits de l'homme, tout cela ne sont que des mots.
- Des mots ? Des symboles ! L'esprit même de notre démocratie."

"Réagissez ! Fermez vos ordinateurs ! Coupez la webcam. Ne renseignez plus les formulaires sur le Net. Éteignez vos téléphones portables. N'achetez plus d'objets communicants. Échangez votre voiture avec votre voisin, ami, collègue pour dissocier identité et plaque d'immatriculation quand vous passez devant un radar ou toute autre caméra de surveillance... mais ne commettez pas l'erreur de garder avec vous votre Coyote ou votre badge de télépéage qui vous traque sur les autoroutes et les parkings Vinci, et qui, comble de l'ironie, se dénomme : "Liber-t" !..."

Je tiens à remercier les éditions Thot pour l'envoi de cet ouvrage. Il est vrai que si je l'avais vu en librairie je ne me serais peut-être pas attardé dessus - à cause de la couverture - mais cela aurait était une grave erreur car j'ai vraiment apprécié cette lecture et surtout sa mise en forme - je me répète mais ce n'est pas bien grave. Il s'agit vraiment d'un livre qui ne ressemble à aucun autre que j'ai eu l'occasion d'avoir entre mes mains.




7 commentaires:

  1. Tu m'as donné envie de le lire, il a l'air vraiment pas mal ce bouquin :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui j'ai adoré ! Mais c'est surtout cette 'mise en forme' si particulière qui m'a scotché !

      Supprimer
  2. Je l'ai rajouté dans ma WL je suis faaaiiiible.

    RépondreSupprimer
  3. Oh je connaissais pas cette maison d'Éditions ni ce roman, mais tu as vraiment piqué ma curiosité !!! Je le note avec plaisir... Merci xox

    RépondreSupprimer
  4. Encore une nouvelle découverte !!!

    Ah mon dieu, qu'il est tentant... !! Contrairement à toi, cette couverture me fait languir d'envie... "Toutes les données que vous enregistrez sur Internet peuvent être retenues contre vous"
    Comment ne pas être attirée ?! Et ce résumé... Tout pourrait être réel. On n'est jamais à l'abri avec nos technologies. Brr... Ca fait peur. Mais aie aie aie, je le vois dans une bibliothèque, je lui saute dessus.

    Merci !

    RépondreSupprimer